harcelement

Comment bien préparer votre Référent·e Harcèlement sexuel et agissements sexistes à l’exercice de ses fonctions ?

Obligations légales

Depuis le 1er janvier 2019, toute entreprise d’au moins 250 salarié∙es doit désigner un∙e référent∙e chargé∙e d’orienter, informer et accompagner les salarié∙es en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes. A partir de 11 salarié∙es, un∙e référent∙e est également désigné∙e par le Comité Social et Economique parmi ses membres.

Ces référent∙es doivent bénéficier d’une formation nécessaire à l’exercice de leurs missions (Art. L. 2315-18).

Pour répondre à ces obligations, EQUILIBRES, entreprise de référence de l’égalité au travail, propose une formation-action pour préparer les référent∙es à assumer ce nouveau rôle.

Les obligations légales de l'employeur

FORMATION INTER-ENTREPRISES
RÉFÉRENT∙ES HARCÈLEMENT SEXUEL ET AGISSEMENTS SEXISTES

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

1. CONNAÎTRE ET REPÉRER

  • Les différentes formes de violences sexistes et sexuelles, leurs manifestations et la notion centrale de consentement
  • Le cadre légal, les obligations et responsabilités, les sanctions encourues
  • Les impacts sur la personne et l’environnement de travail
  • Les signaux repérables et/ou silencieux du côté de la victime

2. AGIR

  • Situer son rôle
  • Accueillir et réaliser un premier niveau d’écoute.
  • Adopter la bonne posture, écouter, faire face aux émotions
  • Se mettre en situation pour l’exercice de ses missions : orienter, informer, accompagner
  • S’approprier la boîte à outils des référent∙es : entretien d’écoute, cartographie des parties prenantes, procédures, affichage, …

LES INTERVENANTES

Expertes des sujets d'égalité au travail, lutte contre les discriminations et violences sexistes et sexuelles.

Karine Armani_WEB N&B_CUT

Karine Armani

Directrice associée

Alice Marchionno_WEB N&B_CUT_V2

Alice Marchionno

Consultante et juriste

Parmi les questions abordées lors de cette formation

  • Qu'est-ce que le sexisme ? Le harcèlement ?
  • Drague lourde, blague potache, séduction : où sont les limites ?
  • Pourquoi et comment aborder ces sujets ?
  • Entre dénonciation et renonciation, le choix n’est pas toujours facile
  • Connaître les limites de son rôle de référent∙e
  • Comment peut-on accompagner une victime ?
  • Comment peut-on l’orienter efficacement ?

LES RÉSULTATS ATTENDUS

  • Connaître les différentes formes de violences sexistes et sexuelles et leurs conséquences
  • Mieux identifier les situations et les mécanismes du sexisme et du harcèlement sexuel dans les comportements et les discours
  • Être au clair avec la compréhension du rôle du référent∙e, ses contours et ses limites
  • Disposer des clefs et des outils concrets pour permettre à chacun∙e d'assumer efficacement son rôle

NOS POINTS FORTS

  • Une double expertise : égalité au travail (approche organisationnelle et juridique) et risques psychosociaux (approche psychologique et relationnelle)
  • Une posture professionnelle et non culpabilisante
  • Convivialité, échanges et mise en action avec les participant∙es pour favoriser l’expérimentation et être au plus près de leurs préoccupations
  • A l’issue de la formation, les participant∙es disposeront d’une boîte à outils complète pour exercer pleinement l’ensemble de leurs missions

PUBLIC

Référent∙es employeur et CSE, membres du CSE, RH

de 6 à 12 participant∙es

DURÉE

1 session de 2 ½ journées

FORMAT

En distanciel - via Teams

DATES

       4 sessions proposées, de 14h à 17h :

  • 30 septembre et 2 octobre - COMPLET
  • 19 et 20 octobre
  • 16 et 17 novembre
  • 14 et 15 décembre

TARIF

700 euros HT par participant∙e